Logo alliance forêt boréale

À propos

L’Alliance forêt boréale se veut un point de rencontre des communautés, des travailleurs et des retraités de l’industrie forestière du Saguenay-Lac-Saint-Jean ainsi que de tous les citoyens. Elle a pour but de promouvoir le développement lié à l’exploitation durable de la forêt boréale et de nos ressources naturelles.

L’Alliance forêt boréale souhaite rallier tous les acteurs socioéconomiques à sa cause; la défense de la foresterie durable, du droit de récolter et de créer de la richesse en mettant en valeur la forêt boréale. En janvier 2012, la Conférence régionale des élus du Saguenay-Lac-Saint-Jean, en collaboration avec les MRC, a débuté les travaux de création de l’organisme Alliance forêt boréale. En juin 2014, l’organisme a été officiellement constitué et enregistré au Registraire des entreprises du Québec. L’Alliance forêt boréale est formée d’abord des communautés, mais souhaite également intégrer des travailleurs et des retraités de l’industrie forestière ainsi que la population du Saguenay-Lac-Saint-Jean. L’organisme a pour but de promouvoir le développement lié à l’exploitation durable de la forêt boréale et de nos ressources naturelles. Les objectifs sont les suivants :

  • Créer et gérer un fonds de promotion du développement lié à l’exploitation durable de la forêt boréale et de nos ressources naturelles;
  • Coaliser les organismes privés et publics des régions où la forêt boréale est présente;
  • Coaliser les acteurs socioéconomiques afin de faire la promotion et la défense de la foresterie durable, du droit de récolter et de créer de la richesse en lien avec la mise en valeur;
  • Documenter et travailler à l’augmentation de la possibilité forestière dans un objectif de quantité et de qualité;
  • Organiser des collectes de fonds par voie de souscription publique ou autre;
  • Faire des représentations auprès des gouvernements en lien avec les objectifs ci-haut mentionnés;
  • Supporter le développement de la recherche afin de développer les connaissances en lien avec les objectifs ci-haut mentionnés.

 

Contrer les pertes d’emplois dans le secteur forestier

Convaincu que maintenant plus que jamais tous les acteurs socioéconomiques doivent s’entendre pour sauver nos emplois, l’organisme demande formellement au gouvernement du Québec de mettre en place une table de travail réunissant le gouvernement, les élus régionaux et FSC Canada afin de comprendre la mécanique de certification et les actions à mettre de l’avant pour rétablir les choses. De plus, Alliance forêt boréale croit qu’il est impératif que le gouvernement du Québec commande une étude socioéconomique sur la norme FSC, ses impacts, ses avantages et ses inconvénients.

À court terme, l’organisme suivra l’évolution des dossiers des aires protégées et du caribou forestier afin que toutes nouvelles mesures de protection soient compensées par des mesures permettant de maintenir, voire d’augmenter, les volumes de bois disponibles à la récolte. Enfin, Alliance forêt boréale souhaite que le gouvernement rende disponibles les volumes non récoltés de 2008 à 2013 n’ayant peu ou pas de contrainte, ces derniers offrant une possibilité de 700 emplois par an sur 3 ans.

Ce qu'ils en pensent...

Vous trouverez ici les propos d'auteurs de différents horizons, des travailleurs, des élus, des citoyens, qui s'expriment sur divers sujets liés au secteur forestier. L'Alliance forêt boréale, c'est l'opportunité de partager leur opinion, c'est leur voix!